Connexion

Connexion Fermer

Choix de l'arc L'arc doit, avant tout usage, être ajusté au tireur. Pour cela, trois critères spécifiques sont à prendre en compte :

- L'oeil dominant du tireur,

- Si le tireur est droitier ou gaucher,

- l'allonge. Il faut également déterminer la force de l'arc (tension) approprié au tireur, à savoir qu'une tension d'arc trop élevée peut entraîner des maux de dos et de bras et qu'une tension trop basse affecte la vitesse de la flèche ainsi que la précision de tir.

Les différents types d'arc sont les suivants :

Arc droit (long bow) et Arc à double courbure (recurve)L52xH290 Arc recurve-b1990L63xH338 Arc droit-900fd

Avantages
- Légers
- Maniables
- Rustiques
- Souples et progressifs à l'armement
- Facileà réparer
- Adapté au tir sur des cibles mobiles
- Sensations de tir plus « agréables »

Inconvénients
- Demandent un grand engagement physique
- Exigent une bonne maîtrise du tir
- Rendements inférieurs aux arcs à mécanismes
- Nécessitent un entraînement régulier
- Exigent la maîtrise du tir instinctif


Arcs à mécanismes (compound)L113xH314 Arc Mecanique1-24ce9

Avantages
- Demandent peu d'engagement physique (démultiplication 50 à 60 %)
- Laissent l'esprit totalement libre pour la visée et le tir
- Demandent peu d'entraînement
- Rendement maximum
- Permettent le tir avec viseur

Inconvénients
- Lourds
- Mécanismes complexes et « fragiles »
- Inadaptés au tir instinctif sur cibles mobiles
- Imposent une technique de tir « académique »
- Peu de sensations de tir


Les flèches

La flèche est faite d'une tige appelée « fût » équipée à son extrémité avant d'une « pointe » et à son extrémité arrière d'une « encoche ».

Les fûts bois :

Nettement moins onéreux que les fûts métalliques, les fûts bois demandent au moment de l'achat à être sélectionnés avec soin pour leur rectitude, et à être protégés de l'humidité. Il peuvent par contre se redresser à la main et leur prix de revient réduit permet de ne pas hésiter à tirer du petit gibier en condition difficile. Ce matériau reste néanmoins très fragile. Il existe 3 calibres :
5/16 de pouce de diamètre pour 35 livres de puissance, 11/32 de pouce de diamètre pour 55 livres de puissance, 23/64 de pouce de diamètre pour 70 livres de puissance.
 
Les fûts aluminium :

Certainement les plus utilisés à l'heure actuelle, les tubes en alliage d'aluminium existent dans des qualités assez variables et sont dotés de traitements de surface les plus divers. L'avantage du fût métallique est d'être notablement plus droit et plus régulier que le fût bois, de ne pas nécessiter de conditions particulières de stockage et de pouvoir, le cas échéant, être redresséà l'aide d'une pince spéciale. Il existe une multitude de calibres désignés par le nombre inscrit sur le fût. Ce nombre est lui-même l'association de deux nombres d'unités différentes. Ex : le 2216 (prononcer vingt-deux seize)
- 22 désigne le diamètre du fût en 64ème de pouce
- 16 désigne l'épaisseur de la paroi du fût en 1000ème de pouce.

Les fûts carbone :

De plus en plus utilisés pour le tir de cibles, les fûts en carbone ont la particularité d'être extrêmement fins à rigidité égale. Pour optimiser ses fûts, on doit utiliser des empennages réduits qui ne pardonne aucune erreur de décoche. Enfin, la moindre blessure de l'enveloppe en carbone envoie la flèche au rebut car l'archer court alors le risque de voir exploser son fût à la décoche suivante. Les fûts en carbone sont donc très rarement utilisés et même déconseillés pour la chasse à l'arc. De plus, ce matériau présente le risque de se casser dans l'animal et de rendre ainsi la venaison impropre à la consommation.

LogoFRCVL2

Les fédérations départementales

publications
questions

calendrier

ModuleRevision

WebTVlogo

 

Création : eConcepto.com | © FRC CENTRE 2012 – Tous droits réservés